90 rameurs intrépides disputeront ce week-end le Tour du Léman à l’aviron 2015

  90 rameurs intrépides disputeront ce week-end le Tour du Léman à l’aviron 2015

Pas moins de 90 athlètes sont attendus ce week-end à la Société Nautique de Genève, à l’occasion du traditionnel Tour du Léman à l’aviron. Un parcours exigeant attend les 18 yolettes représentant 6 nations. La Bise annoncée rendra le parcours encore plus exigeant: les organisateurs ont dores et déjà annoncé que le retour se fera le long de la côte Suisse.

Genève, le 24 septembre 2015 - Le départ du Tour du Léman à l’aviron sera donné samedi matin au large de la Société Nautique de Genève. Pas moins de 18 yolettes et 90 rameurs tenteront de parcourir les 160 kilomètres entre Genève, Le Bouveret et retour.
« C’est une édition qui promet d’être passionnante, car trois équipes vont se disputer la première place », explique Stéphane Trachsler, le Président du Comité d’organisation. « Parmi elles, l’équipe allemande Stuttgart-Cannstatter RC (Jet d’eau) / RC Hamm / RC Nürtingen / Bonner RV. L’an passé, ils avaient terminé la course à quatre, l’un des membres de l’équipe ayant été débarqué en route pour cause de maladie. Ils s'étaient classés quatrièmes et sont bien déterminés à prendre leur revanche cette année! », poursuit-il.

Deux autres équipes allemandes, Neuwieder Ruder-Gesellschaft / Kölner Club Für Wasserport / Stuttgart-Cannstatter Ruberclub / Ruderclub Kleinmachnow / Stehnsdorf-Teltow / Clever Ruder Club et Entente RTHC Bayer Leverkusen / Bonner RG / Sieburger RV, sont également en lice pour la première place.

En raison du vent annoncé samedi, ces trois équipes n'auront que peu de chances de battre le record de l’épreuve, détenu depuis 2011 par l’équipe RC Hamm / Karlsruher Rheinklub Alemania / Mainzer RV / Stuttgart - Cannstatter RC Jet d’eau. « La Bise va très probablement se renforcer et débutera dans la nuit de vendredi à samedi. Pour l'heure, la modification du parcours, avec un retour le long de la côte Suisse, est acquise. En revanche, l'heure du départ et le lieu du demi-tour dépendront de la force de la Bise », explique Stéphane Trachsler.

Les outsiders et autres concurrents inscrits dans l’optique de relever le défi sont nombreux; parmi eux, l’Association Sportive Universitaire de Lyon - section aviron (ASUL) a promis une ambiance festive pour fêter ses vingt années d’existence. « D’autres membres du club viendront nous soutenir, par dizaines nous l’espérons », explique Louis Trabut, rameur de l’association. Les clubs locaux de Morges, Vésenaz et Genève seront représentés par trois équipages. Par ailleurs, sept yolettes seront constituées d’équipages mixtes, parmi lesquels une équipe américaine composée de trois rameuses. Jacqueline Tiacoh et ses co-équipiers rameront au profit de l'association "100 Miles Rowing for Research NY".
Parallèlement au Tour du Léman à l’aviron, sept équipes représentant cinq entreprises différentes se disputeront le titre du Défi Inter-Entreprise, dont le départ sera donné vers 10 heures 30, samedi matin à Port Noir.

« L’aviron est un sport qui met en exergue de belles valeurs. L’esprit d’équipe est essentiel, les concurrents doivent se soutenir car la course est longue et chacun a ses hauts et ses bas. Si l’on veut avancer, il faut être solidaire », explique Stéphane Trachsler. Le Tour du Léman est une épreuve impitoyable, équivalente en termes d’effort au célèbre « Iron Man ».
Pour terminer ce week-end sportif, la cérémonie de remise de prix aura lieu dimanche à 11 heures 30 dans les locaux de la Société Nautique de Genève.

©MaxComm Communication